Poesía – “Mignonne, allons voir si la rose” de Pierre de Ronsard

Retrouvez les mots manquants du poème “Mignonne, allons voir si la rose” de Pierre de Ronsard


Traduction :

Vamos a ver, bonita, si la rosa
que esta mañana desplegó orgullosa
su ropaje de púrpura ante el sol,
no habrá visto trocarse en una ruina
los pliegues de su ropa purpurina,
cuyo tinte semeja tu arrebol.

¡Ay, contempla cómo en tan breve instante
dejó caer, bonita, su fragante
fulgor, ay, ay, que el tiempo consumió!
Mala madre es en verdad Naturaleza,
puesto que de una flor tal la belleza
entre el alba y la noche caducó.

De modo que si me crees, bonita,
mientras tu lozanía vive y palpita
en su más rozagante novedad,
tu juventud cosecha de una vez,
porque como a esta flor, ay, la vejez
hará que se marchite tu beldad.


Saint Valentin

Mignonne, allons voir si la rose est l’un des poèmes les plus célèbres de Pierre de Ronsard, écrit en juillet 1545.

Cette ode, inspirée du poète latin Ausone, est composée en 1545 après la rencontre de Pierre de Ronsard, âgé de 20 ans, avec Cassandre Salviati, fille d’un banquier italien. Ce poème fait partie du premier livre des Odes, 17, et évoque la jeunesse qui passe comme le temps d’une fleur. Cette méditation sur la vieillesse et la mort est un thème récurrent dans la littérature tant religieuse que profane, aussi bien que dans les arts, à cette époque.


+ de Chansons à trous

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.